Témoignages

Je rends grâce à ma doula, Victorine, qui comme une amie m’a donné le soutien nécessaire pour affronter ce moment si fort où la vie vient d’une femme.

Ma famille habite à des milliers de kilomètres et personne, à part mon conjoint, ne pouvait être la pendant l’accouchement.

C’était important pour nous de pouvoir compter sur quelqu’un qui comprenait le système au cas où quoi que ce soit arrive.

Victorine a été super utile, elle n’était pas de trop! J’ai déposé entre ses mains mes inquiétudes, toutes mes attentes, tous mes doutes, et elle m’a donné des objectifs.

La doula ne prend pas la place du père. Victorine était là aussi pour mon conjoint, en offrant un espace où il a pu exprimer son ressenti et ses questions sans jugement. Cela a eu aussi un effet bénéfique sur moi.

-Lily

La présence de Victorine pendant l’accouchement a été mon soutien pour aider ma conjointe au maximum.
En tant que futur papa, je ne savais pas comment l’aider pendant le travail et sa seule présence, savoir qu’elle était là, que je n’étais pas seul, a vraiment fait la différence! Et en ce jour d’accouchement elle a été là aussi bien pour Lily que pour moi, par ses conseils, ses encouragements, savoir me dire de prendre une pause…
À mon avis une doula devrait être OBLIGATOIRE pour chaque première naissance.

-Alex

 

J’ai accouché il y a maintenant un peu plus d’une semaine. Ça a été l’événement le plus intense de ma vie et le début de mon aventure avec ma fille. Enceinte, je savais que ce qui venait serait différent de tout ce que j’avais vécu jusqu’alors. J’avais peur. De l’accouchement, du post-natal, de la douleur. Lorsque j’ai peur, j’ai tendance à chercher à en apprendre le plus possible, j’ai besoin de me sentir en contrôle pour affronter ce qui m’effraie. Mais voilà : il n’y a aucune certitude dans la natalité. La solution n’était donc pas dans la science. Je devais apprendre à me connaître moi-même, je devais identifier mes appréhensions, les comprendre et les accepter.

C’est Victorine qui m’a permis de comprendre cela. Dès la première rencontre, elle nous a amené à prendre conscience de nos attentes (pas juste les miennes, mais celle de mon amoureux aussi) face à la grossesse et à l’accouchement. Puis, elle nous a conseillé des lectures inspirantes et constructives pour compléter les rencontres prénatales, toujours lieux d’échanges et de discussion. Lors de l’accouchement, elle a été présente pour moi et pour mon copain, s’assurant de notre bien-être, toujours disposée à nous rappeler ce dont nous étions capables.

Je considère que j’ai eu un bel accouchement. Il a été difficile et long, mais j’en suis sortie grandie. Nous étions bien préparés à l’arrivée de notre fille, ce qui a grandement facilité le post-natal. En plus, mon couple est plus heureux que jamais.

L’une des raisons de cet accouchement « réussi » est le travail préparatoire fait avec Victorine. Il nous a permis d’avoir confiance en nos capacités. J’ai mis au monde ma fille le plus naturellement possible et le post-natal s’est bien passé.

Merci Victorine!

– Audrey

Dès la première fois qu’on a parlé avec Victorine au téléphone, elle nous a fait sentir qu’on pouvait compter sur le soutien d’une Doula très attentive et responsable. On était encore plus contents d’apprendre qu’elle était aussi professeure de Yoga.
Les rencontres ont été particulièrement importantes pour le papa, parce qu’avant il ne savait pas comment s’impliquer avant, pendant et après l’accouchement.
Le plus important dans l’approche de Victorine, c’était qu’elle demandait toujours notre opinion, on sentait que nous avions toujours le choix. Tout ça nous a aidés à avoir plus confiance en nous.
On a appris des techniques pour apprivoiser la douleur et mieux vivre le pré et post- accouchement. Victorine nous a aidés à prévoir les problèmes potentiels du postnatal comme la fatigue, le nettoyage de la maison, le manque de temps pour cuisiner, et nous a rappelé l’importance de garder une bonne communication dans le couple et de se garder du temps pour nous deux aussi.
L’accouchement s’est si bien passé que j’ai envie de le revivre. Une expérience merveilleuse!
Cette merveille n’aurait pas été possible sans la présence de Victorine. Elle est arrivée au début du travail, quand j’avais des contractions au 4-5 min, elle nous a donné confiance, nous a aidé à accélérer le travail dès qu’il commençait à se ralentir. Un beau souvenir du travail d’accouchement, c’est notre promenade au Park Kent à 3h du matin, que je raconterai à mon fils plus tard.
En arrivant à l’hôpital, Victorine a été notre intermédiaire avec les professionnels de la santé et elle a assisté mon mari pendant le travail. Quand je pensais ne plus être capable, elle me répétait doucement que je l’étais, et je retrouvais mon énergie. Elle a fait ça plusieurs fois et à la fin, j’étais si fière de notre travail, on a réussi! On a accouché de façon naturelle.
Finalement, le travail de Victorine a été une très agréable surprise : on voulait avoir une Doula mais on a aussi trouvé une AMIE, une thérapeute, une marraine d’allaitement.
-Scheila

Pour moi, le travail de l’accompagnante a été fondamental pour m’aider à être conscient de tout le rôle du Père. J’ai vécu une expérience d’apprentissage humain dans un parcours sensible et plein de savoirs pratiques. À chaque rencontre, l’accompagnante nous a offert une formation théorique et pratique dans un langage quotidien et très proche de nos besoins. J’ai appris des outils qui ont servi à créer une confiance en moi et un regard nouveau sur la figure masculine dans une participation active pendant la grossesse. Je crois que l’accompagnante m’ a enseigné à vivre une vérité d’être Père dans ce parcours qui passe par trois niveaux : émotionnel (savoir vivre les changements émotifs de l’accouchement ensemble et comprendre comment les émotions peuvent aider); corporel ( j’ai compris qu’il y a une préparation du corps pour aider la femme, mais surtout que la présence, le contact et la conscience corporelle sont très importants) et relationnel ( l’accompagnante m’a fait comprendre la force des gestes, des paroles et des regards qui affirment l’amour dans la relation de couple et qui donne toute l’énergie pour l’accouchement).

-Ney
Pour mon premier bébé j’ai choisi d’avoir une accompagnante à la naissance et grâce à Victorine j’ai pu avoir un accouchement le plus naturel possible dans les circonstances. Nos rencontres ont permis de créer un lien de confiance et nous ont bien préparés aux réalités de l’accouchement. On se dit que toutes les femmes passent par là et que ça va bien se dérouler, mais être informés sur l’accouchement, la douleur et les complications possibles fait toute une différence! Mon accouchement a plutôt mal commencé et ça aurait pu finir en césarienne, mais j’ai pris de bonnes décisions et j’ai été bien épaulée par Victorine et mon conjoint. Le milieu hospitalier n’est pas toujours idéal pour rester dans sa bulle et aider au bon déroulement du travail. Le fait d’avoir Victorine à mes côtés m’a aidée à rester positive, à me laisser aller aux contractions et à bien contrôler la douleur (compter les respirations ça fonctionne!). En tout temps Victorine était disponible, professionnelle, calme et attentionnée. Nous avons vraiment apprécié de l’avoir comme accompagnante et nous la recommandons à tout le monde.
-Sandrine et Jonathan
Victorine a toujours été là pour nous au bon moment. Elle nous a supportés jusqu’à la fin. Elle a su nous donner les bons conseils sur le plan physique et psychologique. Elle nous a éclairés sur les choix que nous avons dû faire, les pour et les contre. Elle nous a donné des trucs tout au long de l’accouchement. 
-Jean-François
Zéro regrets d’avoir travaillé avec une doula– et zéro regrets de t’avoir choisie comme doula. Si c’était à refaire, je le referai. J’ai appris énormément et cela m’a été plus qu’utile et me sera utile dans le futur. J’ai aussi eu un soutien essentiel pour passer au travers des petits bobos du quotidien de la grossesse. Cette grossesse et cet accouchement n’auraient pas été ce qu’ils ont été sans ton savoir et ta présence. J’ai le sentiment que grâce à toi, nous avons eu les bagages nécessaires pour que cette expérience si merveilleuse soit vécue dans le respect des valeurs qui sont miennes. Un grand merci à toi, Victorine.
-Pavine

L’idée d’utiliser une doula était venue de Pavine. Une doula, ça mange quoi en hiver? Après une brève explication de la profession, j’avais une crainte : pourquoi engager quelqu’un qui allait me remplacer dans ma tâche (du moins, c’est-ce que j’ai cru à ce moment-là).
Après notre première rencontre, Victorine nous a dit que son rôle n’était pas de remplacer le père, mais de l’accompagner. Des lors, elle m’a signifié que si on nevoulait pas qu’elle soit présente lors de l’accouchement, elle se retirerait à notre demande. Cela m’a rassuré. Suite aux rencontres prénatales, j’ai vite remarqué que Victorine maîtrisait à fond son sujet. Les documents qu’elle nous référait étaient parfaits. Tellement parfaits que je me suis vite rendu compte qu’il y avait plusieurs variables à un accouchement. Que je n’allais pas tout retenir. Je me suis rendu compte qu’avoir une doula avec nous, ne pouvait qu’être bénéfique car elle saurait nous rassurer, nous donner les bons outils et les bons conseils le jour venu pour faciliter notre accouchement sans avoir à stresser. Victorine a été au-delà de mes attentes. Oui le jour de l’accouchement j’étais tellement heureux de sa présence. Ça m’a permis de faire les meilleurs exercices avec ma conjointe et m’a permis de me reposer lors de la journée. Elle a été là pour nous rassurer. Oui Pavine a bien fait de me proposer une doula pour nous accompagner. Ça nous a enlevé du poids sur les épaules et je suis plus que content des services que nous avons reçus de la part de Victorine. Je recommande à tous les pères qui comme moi, se sont interrogés quant à la pertinence d’une doula, de contacter Victorine.
Merci Victorine d’avoir été là pour nous.
-Jeff