Qu’est-ce qu’une accompagnante à la naissance ?

Une accompagnante à la naissance, ou doula, est une personne-ressource spécialement formée pour apporter un soutien non-médical durant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, en ayant à cœur de favoriser l’autonomie de la femme ou du couple.
En plus de son support continu lors de la naissance, elle propose des rencontres prénatales et postnatales pour accompagner le couple dans son expérience de la maternité et de la parentalité. Elle est un guide tout au long du voyage qu’est l’arrivée d’un enfant, elle épaule la femme mais aussi le conjoint -et le personnel médical- sans jamais s’y substituer.

Une accompagnante, c’est…

  • du soutien, de l’écoute et du réconfort pour la mère et pour le père
  • une mine d’informations pour comprendre et décider
  • une présence chaleureuse et sécurisante avant, pendant et après la naissance
  • des savoir-faire pour mieux gérer la douleur
  • un intermédiaire entre le monde médical et vous
  • la gardienne de votre bulle familiale
  • un coup de pouce pour la parentalité

 

Philosophie de l’accompagnante

Elle croit fondamentalement que la femme a le pouvoir de donner naissance naturellement à son bébé, et envisage la grossesse, l’accouchement et l’allaitement comme un continuum de processus physiologiques.doula6

Elle offre un juste mélange d’informations objectives et d’écoute pour permettre de faire des choix éclairés, conformes à la volonté du couple et non à la sienne.

Avec confiance, empathie et respect, elle aide à aborder, traverser puis absorber l’expérience transformatrice qu’est la naissance.

 

Pourquoi choisir une accompagnante ?

L’accompagnement à la naissance est vieux comme le monde ! Il s’est professionnalisé ces dernières années en réaction à la surmédicalisation de l’accouchement, trop souvent propriété du secteur hospitalier, qui prend en charge les femmes au risque de les déposséder de leur expérience. La rareté des places en maison de naissance et des suivis de grossesse expéditifs ont ravivé chez les femmes le goût d’être à nouveau entourées d’une présence féminine constante, rassurante et expérimentée.

Les outils de gestion de la douleur les plus efficaces selon l’OMS sont le soutien humain à la mère et la mobilité pendant le travail. Une accompagnante se donne pour mission de vous les garantir. Vous faire accompagner augmente donc vos probabilités d’avoir un accouchement naturel, moins douloureux, et vous apportant plus de satisfaction.

  • 50% moins de césariennes
  • 40% moins de forceps
  • 40% moins d’ocytocine de synthèse
  • 25% de réduction du temps de travail
  • 60% moins d’épidurales
  • 30% moins d’analgésiques médicamenteux
  • réduit la probabilité d’avoir un faible score d’Apgar
  • une expérience de la naissance plus positive à court, moyen et long terme (71% contre 30%)
  • un taux d’allaitement plus élevé (52% contre 29%)

Ces statistiques sont imputables au soutien d’une accompagnante à la naissance : ni le personnel médical, ni le conjoint, si leur participation est extrêmement précieuse, n’ont d’incidence sur la fréquence des interventions et la durée du travail. Lorsque tous collaborent pour respecter la physiologie et les désirs de la femme, le déroulement et l’issue de l’accouchement en sont grandement améliorés.

S’entourer d’une doula, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour vivre une naissance qui vous appartienne, avec toujours plus de confiance en vous et d’autonomie.

Image femme peinte« J’ai souvent dû soutenir le regard de femmes qui ne pouvaient pas croire que la douleur irait si loin, si follement au-delà de leurs prévisions ou en tout cas de leurs espoirs secrets. Pour elles comme pour leur conjoint, notre présence replace l’expérience de l’accouchement dans une capacité de tolérer la douleur que les femmes du monde et de l’histoire portent collectivement: oui, pouvons-nous dire, voilà ce que ressentent les femmes quand leur bébé descend en pressant dans leur bassin et quand leur col s’ouvre au maximum de sa capacité. C’est encore à la mère de décider si elle veut connaître cette sensation. Mais il revient à celle qui l’accompagne, sage-femme, infirmière ou doula, de lui confirmer que cette douleur qui semble si sauvage, si inhumaine, est au contraire parfaitement humaine et fait partie de l’expérience universelle d’être « une femme qui devient mère ». Les femmes qui osent aller dans cet inconnu, qui osent se faire confiance et croire qu’elles pourraient bien être capables de vivre ce que tant de femmes avant elles ont vécu, ces femmes en ressortent souvent fortes d’une puissance qu’elles ne croyaient pas détenir. »

Isabelle Brabant, « une naissance heureuse », éditions Fides, Montréal 2013, p. 438

 

Mes services

One thought on “Qu’est-ce qu’une accompagnante à la naissance ?

  1. Pingback: La péri, pensez-y bien! | Doulayoga